Les poux aspirent du sang plusieurs fois par jour. Pour ce faire, ils injectent une salive anticoagulante dans le cuir chevelu4 qui déclenche alors le symptôme principal associé à une infestation de poux : des démangeaisons tenaces.

Après l’infestation initiale, il faut parfois plusieurs semaines pour que la réaction immunologique se fasse ressentir. Tout d’abord, des papules rouges font surface sur le cuir chevelu, puis la personne commence à ressentir la même chose que s’il y avait eu contact avec une ortie. Plus il y a de piqûres, plus les démangeaisons augmentent.

Si la personne gratte les piqûres, elle risque de laisser des bactéries entrer, ce qui entraîne des réactions cutanées plus importantes.

Référence: 4. Heukelbach J, Wilcke T, Winter B, Feldmeier H. Epidemiology and morbidity of scabies and pediculosis capitis in resource-poor communities in Brazil. Br J Dermatol, 2005;153:150-156.